5 villages à découvrir lors de votre voyage dans les Cinque Terres

Situés sur le littoral accidenté de la Riviera italienne, les Cinque Terres sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco depuis plus de 25 ans. Chacun des villages qui composent les Cinque Terres a son charme et ses caractéristiques. Découvrez-les sans plus attendre.

Monterosso al Mare

Également connu sous le nom de Mont rouge, Monterosso al Mare est la porte d’entrée des Cinque Terre. Monterosso al Mare est non seulement le plus grand des cinq villages, mais aussi le plus vieux et le plus visité par les touristes. Un promontoire avec un tunnel sépare la charmante vieille ville (Rio Bruanco) du quartier Fegina. Ce dernier abrite une superbe plage de sable fin, d’ailleurs classée par Forbes parmi les 25 plages les plus sexy au monde.

Ce village se démarque par de superbes jardins de citronniers, des ruelles étroites et la statue du Géant (Gigante), devenue un symbole de la ville. Quelques monuments sont à ne pas manquer lors de votre visite à Monterosso al Mare, pour ne citer que :

  • la célèbre église San Giovanni Battista, avec son architecture inspirée du style gothique ligure-pisan ;
  • le sanctuaire de Notre-Dame de Soviore, un grand complexe réputé pour son hospitalité ;
  • le couvent des Frères Capucins, un monastère où règnent la paix, le silence et la spiritualité.

Vernazza

Le fait que Vernazza soit le seul village des Cinque Terres à être doté d’un port naturel n’a fait que renforcer son côté traditionnel. Installés le long de la digue au coucher du soleil, résidents et touristes s’offrent un spectacle féerique. Le centre historique regroupe également différents endroits qui méritent le détour, à savoir des restaurants, des boutiques de souvenirs, des glaciers, et des vestiges de l’activité viticole de la région.

Les adeptes de plage seront également satisfaits, car à Vernazza, on trouve une plage de sable et une plage de galets. La première, située près du port, est très enchanteresse avec une vue imprenable sur le château Doria et l’église Santa Margherita d’Antiocha. La seconde est la plus grande plage de Vernazza, bien cachée et à l’abri des agitations du village. Pour accéder à ce havre de paix, il faudra emprunter un tunnel taillé dans la pierre.

Corniglia

Corniglia est le seul village qui n’a ni port ni autre accès à la mer. Il y est possible de visiter l’église de San Pietro, la chapelle des flagellants de Santa Caterina, le monument aux morts, les ruines des forts génois ainsi que la plage nudiste de Guvano. Il est également possible de profiter de l’ambiance tranquille de la ville en empruntant le sentier de randonnée ou les ruelles pleines de charme, et en observant les vignes.

Manarola

La légende raconte que le nom « Manarola » vient de Manium Arula, signifiant « Autel pour prier les Mani (dieux du foyer et de la famille) ». C’est également le plus vieux parmi les cinq villages.

Manarola est le village des Cinque Terres le plus populaire. Ses photos figurent sur les cartes postales et sont à la Une des magazines de voyage. Il est également réputé pour la qualité de son vin italien, qu’il est possible de déguster dans les restaurants du village.

Riomaggiore

À ce qu’il paraît, des réfugiés grecs auraient fondé Riomaggiore au viiie siècle, en fuyant la persécution de Leone III Isaurico. Au-dessus du village, on retrouve le sanctuaire de Montenero dédié à La Vierge, sur une colline marquant la fin des Cinque Terres.

S’agissant du premier village sur la ligne de train, en partant de La Spezia, Riomaggiore est l’un des villages préférés des touristes. Il est préférable de se lever à l’aube pour éviter qu’il soit saturé et profiter du lever de soleil tranquillement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *